Le poele sur Internet

A l’origine utilisé purement en guise de source de chauffage, le poêle qu’il soit à granule ou à bois, est employé également en guise d’objet décoratif. L’esthétique et le design d’un poêle est aujourd’hui un élément déterminant dans l’achat, parfois même avant le prix et le rendement. C’est un achat utile, mais également un achat plaisir. Il n’en reste pas moins une excellente source de chauffage. La technologie des poêles à énormément évolué depuis ses débuts et les rendements de ces sources de chauffage écologiques n’ont rien à envier aux autres chauffages du marchés. Comparé aux traditionnelles cheminées pourtant très appréciées, le poêle offre un rendement certain, une autonomie particulièrement intéressante sur les modèles récents, mais aussi et surtout des aspects sécuritaires bien plus élevés. Les risques d’incendies sont beaucoup plus faibles qu’un foyer à feu ouvert. Le temps où il était utilisé sur le principe de rayonnement simple est révolue. Aujourd’hui, la majorité des poêles bénéficient d’une inertie importante permettant conserver et diffuser une chaleur saine et agréable le plus longtemps possible. Cette accumulation et rediffusion de chaleur apporte un réel confort dans l'ensemble de l’habitat.

Comment fonctionne un poêle

Qu'il soit question d'un poêle à granulés, à charbon, ou à bois, ou à tout autre combustible, le fonctionnement de base reste similaire. Il s'agit d'un appareil clos (à la différence d'une cheminé à feu ouvert) dans lequel est enfermé le combustible. L'échappement des fumée et gaz se fait par le biais d'un conduit classique. La combustion dans le poêle mais également dans le tuyau permet de chauffer la ou les pièces. Les poêles « bouilleurs » ou « hydro » peuvent d’ailleurs être couplé au système de chauffage central pour diffuser au maximum dans toute la maison. Le tirage (débit d'air) est réglable en sortie, et parfois même en entrée.

Les différents types de combustions du poêle

Les poêles à combustion simple.

Ce sont les poêles qui offrent les rendements les moins bons avec une performance médiocres. Ce sont souvent la technologie utilisée par les anciens poêles qui ne servaient à chauffer qu'une seule pièce.

Les poêles à double combustion.

Les poêles à double combustion combinent une arrivée d'air additionnelle à l'arrivée d'air principale. La combustion est ainsi optimale puisque les rendements peuvent tutoyer les 80 % avec les meilleurs poêles. Les poêles à double combustion sont également appelés poêles post combustion.

Les poêles Turbo.

Les systèmes dotés d'un Turbo offrent des rendements inférieurs à une double combustion classique (même s'ils en reprennent pour la plupart le principe). En revanche, ceux-ci montent plus rapidement en température et leur masses poêles à bois Turbo avec un système proche de la double combustion, utilisé par des appareils en général plus imposants, montant plus rapidement en température avec des rendements légèrement moins élevés

Quels sont les matériaux utilisés pour la fabrication des poêles ?

Les matériaux utilisés dans la conception d’un poids auront un impact conséquent sur le temps de chauffe, mais également sur le temps de refroidissement. Par exemple, les poeles en faïence, en pierre ou en céramique auront un temps de chauffe long mais plus linéaire dans le temps. Les autres matériaux peuvent être la fonte, l’acier, la brique réfractaires.

Comment entretenir un poêle ?

Entretenir un poêle est à la portée de tout le monde. Chaque propriétaire peut assez facilement réaliser le nettoyage de son poêle sans avoir à passer par un professionnel. Il est important de savoir que plus un poêle sera entretenu fréquemment, meilleure sera la combustion en interne (et donc le rendement) et la durée de vie du poêle n’en sera que plus longue.

Le principal entretien va se situer au niveau des conduits et autres tuyaux. Il est impératif de les ramoner régulièrement dans l’optique d’éliminer la suie qui pourrait s’accumuler. Le minimum obligatoire est de deux fois par an, cela permet d’éviter au maximum les risques d’incendie.

Après chaque nettoyage, il est vivement recommandé de bien contrôler l'ajustage et l'alignement des tuyaux et autres conduits d'évacuation.

En utilisation normale, il sera bien évidement nécessaire de vider les cendres issues de la combustion. Cela est en général relativement facile puisqu'il s'agit bien souvent de retirer un bac conçu à cet effet. Les poêles à granules produisent moins de de cendres mais il est quand même conseillé de veiller à le vider régulièrement.